Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche








Collège d'Hypnose : De la communication thérapeutique à la présence thérapeutique. Dr Marc GALY: Dr Marc... https://t.co/sEtIcV3RNR https://t.co/Un4bJj8lld
Vendredi 12 Mai - 18:28
Collège d'Hypnose : Le questionnement thérapeutique en hypnose et thérapie brève: conjuguer pour réassocier... https://t.co/mEvOIGTttB https://t.co/Pp1YyLktRQ
Vendredi 12 Mai - 17:29
Collège d'Hypnose : Présentation de la mise en place de l’hypnose au CH Alpes Léman. Dr Véronique GRÉVY: Dr... https://t.co/cH8c9uPtkS https://t.co/StiLZywEHY
Vendredi 12 Mai - 17:29
Collège d'Hypnose : Hyp-Hop : l’hypnose à l’hôpital. Dr Marie FLOCCIA: Dr Marie FLOCCIA, Gériatre Pessac... https://t.co/mA5uco9sd0 https://t.co/avTtRolHeu
Vendredi 12 Mai - 17:29
Collège d'Hypnose : L'Hypnose avec les Ancêtres. Elise GUET: Elise GUET, Sophro-Hypnothérapeute, praticienne... https://t.co/higWVf05Yy https://t.co/5uFngX0LPj
Vendredi 12 Mai - 17:29
Collège d'Hypnose : L'Autre dans la relation thérapeutique en hypnopraxie. Dr Nicolas DROUET: Dr Nicolas... https://t.co/oND7NdPkTi https://t.co/2IOVTsipVE
Vendredi 12 Mai - 17:29
Collège d'Hypnose : Deux approches contradictoires : L’art de Milton Erickson et la mécanique de... https://t.co/Z3YmXZ4cKw https://t.co/jWPLYhHljK
Vendredi 12 Mai - 17:29
Collège d'Hypnose : "Même pas peur" Hypnose et stratégies en thérapie brève chez les enfants et les... https://t.co/dZBeKupC2g https://t.co/EOc5AXGZIO
Vendredi 12 Mai - 17:29

Abstracts de la Revue Sexualités Humaines 21



"Unité". L'édito de Joëlle Mignot
Un grand tournant s'engage pour la Sexologie Française, celui de l’Unité, sous l’impulsion de la FF3S et de son président Pierre Costa. Nous ne pouvons que nous en réjouir et soutenir « comme un seul homme » ( !) ce mouvement dynamique qui nécessite que nous nous détachions de nos préjugés et que nous acceptions nos différences.

Redécouvrir l'intimité érotique dans son couple. Brigitte Lahaie
Le couple en toute intimité. La sexualité humaine est assez peu comprise. J’ai surtout constaté, en écoutant les confidences des auditeurs au fil du temps, que la majeure partie d’entre eux confondaient sexe, amour, tendresse, intimité et sexualité. D’ailleurs, ils ne s’intéressent au fonctionnement de leurs organes génitaux que lorsqu’ils rencontrent des difficultés, plus particulièrement les hommes.

L'intimité conjugale. Dr François Parpaix
Plaidoyer pour une séduction au quotidien en pleine conscience. Chaque individu possède son style pour entrer en intimité. Peu ou mal modélisé depuis l’enfance, il fait comme il peut. C’est de la qualité de l’intimité entre deux personnes, liées sentimentalement et sexuellement, dont il est question dans cet article. Comme il existe des maladies cardiovasculaires, il existe des maladies de l’intimité.

Les compétences émotionnelles pour faire face aux tensions du couple. Ilios Kotsou
Les êtres humains sont des animaux sociaux, autrement dit des êtres de relation. Leurs besoins relationnels, de partage, d’échange, de connexion sont parmi les besoins les plus fondamentaux, considérés comme étant essentiels à leur bien-être et leur épanouissement (Maslow, s. d.). Nous avons besoin de prendre soin et d’être l’objet d’attention, d’avoir le sentiment d’être liés tant à d’autres individus qu’à un groupe. Parmi les différentes formes de lien social, les relations de couples sont, pour beaucoup d’entre nous, une des plus importantes.

La relation extraconjugale: une occasion de relancer le couple? Dr Patrick Blachère
En 2014, l’infidélité est une norme… Statistique. « En France, l’infidélité est loin d’être une pratique marginale…Les résultats français de l’Observatoire européen de l’infidélité montrent au contraire une banalisation des comportements extraconjugaux dans une société française où plus d’un homme sur deux (55 %) et près d’une femme sur trois (32 %) admettent avoir déjà été infidèles au cours de leur vie. »

La sexothérapie: une prise en charge indispensable des auteurs de violences sexuelles. Isis Hanafy
Depuis 1885, de nombreuses politiques criminelles se sont succédé prônant tantôt davantage la répression, tantôt davantage la prévention, pour essayer de répondre, et donc circonscrire au mieux les violences exercées par les hommes sur les hommes (la violence humaine a ceci de particulier d’être intra-spécifique, contrairement aux autres êtres vivants qui agressent généralement les espèces autres que la leur).

Cancer et sexualité au féminin: de l'utilité de la sexothérapie. Marjorie Cambier
Selon l’Inserm, le cancer du sein est le plus fréquent des cancers de la femme (52 500 nouveaux cas en 2010), et les cancers gynécologiques représentent 17 % des cancers féminins (3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus en 2010, 4 700 nouveaux cas de cancer des ovaires en 2005). De nombreuses études montrent que les traitements oncologiques (chimiothérapie, radiothérapie pelvienne, hormonothérapie, chirurgie, mastectomie), outre des effets secondaires généraux (fatigue, alopécie, nausées, amaigrissement, ménopause induite…), ont une incidence majeure sur la qualité de vie des patientes, et notamment sur leur sexualité, pendant et après le protocole de soins.

Balade de la sexologie au pays du genre. Dominique Songeur
Aujourd’hui, la question du genre s’invite à la table des débats de société. Si pour certains ce débat nous amène à nous questionner pour mieux accueillir notre humanité, pour d’autres, c’est une entreprise maligne de déstructuration de ses fondements mêmes. Les mots s’entrechoquent, la vaisselle vole, alors posons le couvert avant de devoir donner un coup de balai. Nous pourrions par exemple clarifier les principales notions qui différencient sexe et genre, sans vouloir être exhaustif, tant le sujet est large.

Education à la vie affective et sexuelle en primaire. Anne Claret
Pourquoi la majorité des interventions d’éducation sexuelle s’adresse aux adolescents scolarisés en collège et lycée ? Pourquoi est-ce si difficile d’introduire ces thématiques dans les écoles primaires ? L’éducation sexuelle en classe de primaire n’est pas un sujet qui fait consensus comme cela peut être le cas au collège et au lycée. La peur de la réaction des parents, l’idée très répandue que ce sujet relève du domaine privé, la crainte de « sexualiser » les enfants mais aussi la réticence des instituteurs à traiter des notions qu’ils n’ont jamais abordées en public, rendent la mise en place très difficile sur le terrain.

Violence sexiste. Catherine Leboullenger
A l’approche de l’entrée dans la vie amoureuse, il convient de mener des actions de prévention de la violence dans les relations amoureuses des jeunes. Je présente alors une saynète à jouer sur une forme de contrôle abusif :Charlotte attend que son copain vienne la chercher pour aller ensemble chez des amis. Elle est impatiente et joyeuse d’arborer la jupe qu’enfin sa mère a accepté de lui acheter, cette jupe, Denis,
son petit copain, l’avait particulièrement admirée quand une de leurs copines la portait… Denis arrive, la regarde des pieds à la tête d’un air furieux. Il n’admet pas qu’elle sorte habillée comme ça…


04/07/2014
Lu 851 fois


Laurent Gross
Laurent Gross, est Psychothérapeute et Kinésithérapeute à Paris. Hypnothérapeute, il est Président... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :

Art-Thérapie | Coaching | EMDR | Gestalt Thérapie | Hypnose | IMO-Intégration Mouvements Oculaires | Musicothérapie | Psychanalyse | Relaxation | Sexothérapie | Sophrologie | Sophro-Analyse | PNL