Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche

Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…







Collège d'Hypnose : Hypnose, Douleur et Conscience. Interview du Pr. Faymonville par Theo Chaumeil: Au cours... https://t.co/z3jJ99ixY6 https://t.co/aR5UvQCPYZ
Jeudi 20 Juillet - 12:27
Collège d'Hypnose : Facteurs de réussite de l'hypnose lors de soins différés: la place des techniques... https://t.co/bWgJa00nqr https://t.co/RfTWZ2olAH
Jeudi 20 Juillet - 12:27
Collège d'Hypnose : L'hypnose une activation sécurisée du hors soi. Dr Luc FARCY: Dr Luc FARCY, Psychiatre... https://t.co/DPAGwpEgSE https://t.co/mGpCVoUFnr
Jeudi 20 Juillet - 12:27
Collège d'Hypnose : Deuil et technique hypnotique de base : « le cimetière intérieur ». Dr Claude VIROT: Dr... https://t.co/d2DBrwI4zE https://t.co/SX1MeypfXa
Jeudi 20 Juillet - 12:27
Collège d'Hypnose : Apports dans le TRAUMA de la thérapie HTSMA (Hypnose, Thérapies Stratégiques et... https://t.co/2jBUPecGPd https://t.co/rEeqyxJXkO
Jeudi 20 Juillet - 12:27
Collège d'Hypnose : Formation spéciale "Hypnothérapie et kinésithérapie: la thérapie du mouvement de vie" - 4 jours Public concerné: Kin…https://t.co/oFBdFCPjuj
Lundi 17 Juillet - 18:32
Collège d'Hypnose : Comment bien choisir sa formation en hypnose... Vous êtes infirmier(e), kinésithérapeute, médecin, orthophoniste et…https://t.co/neWomarpre
Jeudi 6 Juillet - 21:05
Collège d'Hypnose : Mise en ligne d'une nouvelle formation en hypnose médicale à Paris... https://t.co/TR9SBPPw7O https://t.co/4GlGRAMosf
Jeudi 6 Juillet - 21:03

Formations en Hypnose à Paris, Marseille

Homoparentalité, lettre à Cassandre. Par Stéphanie Lacruz, Psychanalyste à Paris



Homoparentalité, lettre à Cassandre. Par Stéphanie Lacruz, Psychanalyste à Paris
Chère Cassandre,

Tes prédictions, celles qui t’ont values la célébrité mythologique, ne se tournent pas vers le bon horizon.
Tu es bien placée, Cassandre, pour savoir que « le père » est une fonction au sein du couple et de la famille. Que « la mère » est celle ou celui qui a toujours su protéger, administrer des soins, transmettre le Désir et la vie. Que la fonction du père est bien celle de protéger la « beauté » de la mère, et donc, de la vie et du Désir. La « beauté » pour la mère, n’est-elle pas d’être « suffisamment bonne » auprès des enfants ? Ni trop présente, ni trop absente, disait Winnicott. Aimée par celui ou celle qui tient la fonction de père, elle réajuste sa distance avec ses enfants et les dirige vers la vie, leur vie, celle qu’elle leur a donné pour eux, sans rien attendre en retour.

Tu sais, que le père aide la mère à se détourner de son désir de fusion, à suppléer au potentiel abandon. Il vient à sa place si elle s’absente trop et devient lui-même « fonction maternelle » si elle disparaît.

Doit-on, Cassandre être revêtu des attributs de la masculinité pour tenir cette fonction paternelle ? doit-on avoir la morphologie d’une femme pour s’inscrire dans la fonction maternelle ?
Le désir d’être « père » ou « mère » n’est-il qu’un désir génital ? Ce désir qui pour des couples homosexuels est si « criant », puisque c’est le manque, comme tu le sais, qui créé le Désir. La tolérance que les couples homoprarentaux semble solliciter auprès de ceux qui peuvent se permettre un choix entre Envie et Désir, a semble t-il été si chèrement gagnée, que je reçois dans mon cabinet des patients qui se questionnent profondément : Suis-je suffisamment aimante vis-à-vis de la mère pour préserver une bonne distance d’amour avec les enfants? Suis-je suffisamment entourée d’amis masculins pour les aider à s’identifier ? Suis-je suffisamment accepté au travail pour les garder s’ils sont malades et que mon compagnon est en déplacement ? suis-je suffisamment autoritaire, lorsqu’elle/il ne l’est pas assez ?

C’est l’épanouissement de leurs enfants, Cassandre, qui chaque jour les réconforte dans leur Désir. Ils souhaitent que leurs enfants, un jour, à leur tour, vivent cette joie immense de la transmission filiale. Quant à ce qu’ils entendront à l’école, au lycée, au travail, sur cette différence, d’autres en ont entendus de pire pour leur couleur de peau, leurs origines, leurs parents trop ceci et trop cela. C’est malheureusement la haine qui créé la maladie, personne n’est à l’abri du fanatisme haineux. L’histoire n’en est qu’une terrible illustration.

Stéphanie Lacruz
Psychanalyste

11/06/2013
Lu 736 fois





Nouveau commentaire :

Pourquoi une Psychothérapie ? | Guide des Psychothérapies | Annuaires Psychothérapeutes | Livres Psychothérapie | Formations en Psychothérapie | Pathologies | Trouver | Revue de Presse | Vidéos | Psy du Moi(s) | Histoire du Moi(s)




Liste de liens