Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche

Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…







Collège d'Hypnose : 30 cas pratiques en hypnose médicale, hypnothérapie et hypnoanalgésie: C'est avec... https://t.co/e6ztHHuVRC https://t.co/7D24XW0il7
Jeudi 21 Septembre - 12:55
Collège d'Hypnose : Alice COHN, EMDR dans le psychotraumatisme, formatrice au CHTIP https://t.co/Z7CKUFogU0
Mardi 19 Septembre - 21:04
Collège d'Hypnose : Négociation d’objectif, recadrage, alliance en hypnose et thérapie brève.: ACTES du... https://t.co/4aEpGjVkY8 https://t.co/bunMM0nNqj
Dimanche 17 Septembre - 09:45
Collège d'Hypnose : Revue Hypnose & Thérapies brèves n°44 THÉRAPIE DU COUPLE DES PARENTS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ANOREXIE L’anorexi…https://t.co/2Vtk99mgNt
Jeudi 14 Septembre - 17:27
Collège d'Hypnose : Nous retrouvons ici cinq auteurs : Yves Doutrelugne, Olivier Cottencin, Julien Betbèze, Luc Isebaert et Dominique M…https://t.co/3hP0hwGGTQ
Jeudi 14 Septembre - 17:26
Collège d'Hypnose : L'interview de Philippe AÏM donnée à RTL Quelques jours après la sortie de son livre "l'hypnose, ça marche vraiment…https://t.co/EJofLIIuj0
Jeudi 14 Septembre - 14:04
Collège d'Hypnose : Dans les blocs opératoires. Dr Marc Galy https://t.co/LcWJgEnUaC
Jeudi 14 Septembre - 13:58
Collège d'Hypnose : L'hypnose, ça marche vraiment ? https://t.co/KyM2eWb6dE
Mercredi 13 Septembre - 23:59

Formations en Hypnose à Paris, Marseille

Conduites Addictives, Addiction, Attachement et Hypnothérapie

Addiction, Attachement, Hypnose ericksonienne
Traitement des Conduites Addictives grâce à l'Hypnothérapie



Conduites Addictives, Addiction, Attachement et Hypnothérapie
Addiction, Attachement, Anaclytique : Lier, fixer, maintenir, de manière inconsciente, un comportement à une contrainte avec la sensation paradoxale de se sentir libre et maître de ses actes.

Anaclytisme : hyperdépendance à la relation aux autres.

Les addictions, aussi différentes soient-elles, sont de causes multifactorielles même si les modèles socio-environnementaux dans lesquelles les pratiques de consommation d’alcool et de tabac apparaissent essentiellement influencées par les pratiques socio-familiales : le semblable pour le canabis, avec l’impression d’appartenir à un groupe, l’entourage familiale pour les autres drogues illicites.
La description typique de la famille « addicte » décrit la mère comme hyperprotectrice et permissive, le père comme absent, détaché ou parfois violent et imprévisible avec un taux très élevé de séparations et de pertes.

Pour problématique qu’elle est, la toxicomanie participe et résulte de l’équilibre familial. Les angoisses de séparation, d’éloignement de la famille par le « devenir adulte et autonome » rappellent les séparations vécues comme traumatisantes et donneraient à l’adulte une raison « externe » de ne pas se libérer.

Du point de vue psychologique, ce maintien dans la dépendance induit un plaisir « régressif » qui permet la mise à distance des affects tout en plaçant le sujet dans une relation où il se trouve physiquement présent, mais absent dans la relation d’affect.
Sur le plan comportemental, il crée l’apparence d’une indépendance (car il s’oppose ainsi aux valeurs sociales, parentales) ce qui crée une situation paradoxale où l'individu pense qu'il « s’émancipe » de sa famille tout en y restant!

L’addiction entretien également la dépendance à la famille ou à l’autre, sur les plans économiques et affectifs, car l’autre se sent obligé de protéger l’addict de lui-même.


Pour autant, ce type de problématique de séparation-individuation pourrait déboucher sur une toute autre sorte de symptôme, pourquoi spécifiquement l’addiction ?


Certains facteurs sont associés au fonctionnement familial : famille déjà exposée à des usages de substences psychoactives (tabac, alcool, drogues…) ou à d’autres pratiques addictives (jeu vidéo…) Familles collées avec de forts liens réciproques. Relation mère-enfant symbiotique, forte présence de décès.

Addiction et Hypnothérapie

La prise de conscience de son « attachement » est la première étape fondamentale, car prendre conscience d’une fragilité c’est déjà une façon d’être plus solide en n’évitant pas de s’y confronter. Si un élément de l’environnement socio-environnemental (soit un individu) change, alors l’ensemble du système s’en trouvera modifié et la qualité des interactions changeront également.


Stéphanie LACRUZ, Cabinet d'Hypnose Ericksonienne Paris, www.hypnose-ericksonienne-paris.fr www.hypnose-ericksonienne-paris.fr




Rédigé le 22/10/2009 modifié le 11/06/2013







1.Posté par Anne le 09/12/2009 00:37
fort intéressant ! J''aimerai en savoir plus et connaître la durée moyenne de traitement ainsi que les résultats que vous obtenez avec votre méthode.

2.Posté par Solange le 13/07/2011 23:27
Je suis très intéressée, d'une part en raison d'une addiction au tabac, d'autre part en raison de l'existence de traumatismes anciens qui continuent à me "pourrir" la vie, bien que j'aie 63 ans. J'aimerais pouvoir "lâcher prise" et me libérer.

Quelle pourrait être la durée du traitement et son coût ?
Merci

Nouveau commentaire :

Pourquoi une Psychothérapie ? | Guide des Psychothérapies | Annuaires Psychothérapeutes | Livres Psychothérapie | Formations en Psychothérapie | Pathologies | Trouver | Revue de Presse | Vidéos | Psy du Moi(s) | Histoire du Moi(s)



Hypnose à Paris

Liste de liens