Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche

Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…







Collège d'Hypnose : Alice COHN, EMDR dans le psychotraumatisme, formatrice au CHTIP https://t.co/Z7CKUFogU0
Mardi 19 Septembre - 21:04
Collège d'Hypnose : Négociation d’objectif, recadrage, alliance en hypnose et thérapie brève.: ACTES du... https://t.co/4aEpGjVkY8 https://t.co/bunMM0nNqj
Dimanche 17 Septembre - 09:45
Collège d'Hypnose : Revue Hypnose & Thérapies brèves n°44 THÉRAPIE DU COUPLE DES PARENTS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ANOREXIE L’anorexi…https://t.co/2Vtk99mgNt
Jeudi 14 Septembre - 17:27
Collège d'Hypnose : Nous retrouvons ici cinq auteurs : Yves Doutrelugne, Olivier Cottencin, Julien Betbèze, Luc Isebaert et Dominique M…https://t.co/3hP0hwGGTQ
Jeudi 14 Septembre - 17:26
Collège d'Hypnose : L'interview de Philippe AÏM donnée à RTL Quelques jours après la sortie de son livre "l'hypnose, ça marche vraiment…https://t.co/EJofLIIuj0
Jeudi 14 Septembre - 14:04
Collège d'Hypnose : Dans les blocs opératoires. Dr Marc Galy https://t.co/LcWJgEnUaC
Jeudi 14 Septembre - 13:58
Collège d'Hypnose : L'hypnose, ça marche vraiment ? https://t.co/KyM2eWb6dE
Mercredi 13 Septembre - 23:59
Collège d'Hypnose : https://t.co/ZDXdsIDo2D
Jeudi 31 Août - 01:16

Formations en Hypnose à Paris, Marseille

PSYCHOTHERAPIE - LOI BACHELOT : Ne sera plus PSYCHOTHERAPEUTE qui veut !

L’exercice de la psychothérapie exigera dorénavant une formation en psychopathologie clinique de haut niveau dispensée dans des établissements agréés. La loi Hôpital, Patients, santé, territoire, adoptée au Sénat vendredi 5 juin, a encadré sérieusement cet exercice. Jusqu’à aujourd’hui, un vide juridique laissait exercer comme psychothérapeute qui voulait, au grand dam des autres professionnels du champ « psy » et de nombreux patients qui en faisaient parfois les frais sur le plan psychique… Petit zoom sur les différentes professions du champ « psy » et sur ce nouvel amendement.



PSYCHOTHERAPIE - LOI BACHELOT : Ne sera plus PSYCHOTHERAPEUTE qui veut !
Le psychiatre, médecin spécialisé en psychiatrie, est préparé à traiter des maladies mentales sérieuses et à les traiter surtout à l'aide de médication. Certains psychiatres vont ajouter aux médicaments la psychothérapie qu'ils assument soit eux-mêmes soit en collaboration avec d'autres professionnels psychothérapeutes.



Le psychologue obtient le titre après cinq années d’études au minimum, soit à l’université, de la licence au master de psychologie soit au sein de deux écoles qui assurent cette formation : l’École des psychologues praticiens, à Paris et à Lyon, et le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), à Paris. Il intervient sur les problèmes de psychologie de tous ordres. Il peut suivre une spécialisation pour exercer en tant que Psychologue-psychothérapeute.



Le psychanalyste ou analyste est la personne qui traite des patients confrontés à des difficultés d’ordre psychologique ou névrotique, au moyen de la discipline que constitue la psychanalyse.

La plupart des psychanalystes ont une activité mixte, associant l’exercice libéral et la pratique en institution (les CMPP (centres médico-psycho-pédagogiques), IMP (instituts médico-pédagogiques), CAMSP (Centres d’action médicosociale précoce) ou établissements hospitaliers. Il doit obligatoirement avoir effectué personnellement une analyse de plusieurs années. Sa formation est assurée dans le cadre de l’une des « sociétés » de psychanalyse ou « d’écoles » psychanalytiques affiliées à l’Association psychanalytique internationale (API). Un psychanalyste possède fréquemment une solide formation universitaire initiale en psychologie. Le psychanalyste est soit un psychiatre ou un psychologue de formation ou a suivi une formation avançée en sciences humaines, (philosophie, sociologie ..). Cependant aucune disposition légale ne réglemente la pratique de la psychanalyse en France. Le plus souvent, les thérapeutes appartiennent à une « société »

Les psychanalystes n’étaient pas favorables au projet de loi visant à réglementer l’usage du titre de psychothérapeute en impliquant les associations de psychanalyse par le biais de leurs annuaires s’inscrit dans ce processus.


Le titre de psychothérapeute et l'acte de psychothérapie n'étaient pas protégés par la loi, comme l'est l'acte médical par exemple. Certains psychothérapeutes n'ont pas la formation de base en psychologie, mais ont suivi une formation leur permettant de faire une "relation-d'aide" de qualité.


Profitant d’un « vide juridique », des particuliers sans formation médicale ou psychologique s’établissent chaque année à leur compte en s’instituant psychothérapeutes. En effet, la loi adoptée le 9 août 2004 se borne à définir « les conditions de formation théoriques et pratiques en psychopathologie clinique pour y prétendre.» Ces psychothérapeutes sans formation particulière revendiquent leur appartenance au « champ psy » au même titre que les psychiatres, les psychologues cliniciens ou les psychanalystes formés et supervisés dans le cadre d’une société reconnue. Ses éventuels certificats ou diplômes n’étaient pas, jusqu’à maintenant exigibles ou agréés par les pouvoirs publics pour l’autoriser à exercer.


Le Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot a souhaité encadrer le titre de psychothérapeute pour éviter les dégâts psychiques liés à un exercice non qualifié de la psychothérapie. Le texte adopté au Sénat prévoit une formation théorique et clinique en psychopathologie accessible aux "titulaires d'un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d'exercer la médecine en France ou d'un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse ou Doctorat de médecine". Le diplôme de niveau master pourra être délivré par un établissement d'enseignement supérieur dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience (VAE). Cet article dispense bien évidemment les professionnels qui ont déjà acquis cette formation de la renouveler. Les professionnels justifiant de 5 ans de pratique de psychothérapie bénéficieront de dispositions transitoires ratifiées par décret.


Mis en ligne par Maurice Chevrier, Santé log, le 7 juin 2009




VOIR le Texte de Loi sur la psychothérapie Mai 2010



10/06/2009
Lu 1675 fois






1.Posté par couillons le 05/01/2011 13:51
Je m'en fous je ne suis pas psychothérapeute mais psychopathothérapeure alors cela ne me concerne pas.


Nouveau commentaire :

Pourquoi une Psychothérapie ? | Guide des Psychothérapies | Annuaires Psychothérapeutes | Livres Psychothérapie | Formations en Psychothérapie | Pathologies | Trouver | Revue de Presse | Vidéos | Psy du Moi(s) | Histoire du Moi(s)



Hypnose à Paris

Liste de liens