Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche

Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…







Collège d'Hypnose : 1er Colloque annuel de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves: La relation thérapeutique: Dimanche 3 Décembre 2017… https://t.co/j1jZ3zncm3
Vendredi 24 Novembre - 16:35
Collège d'Hypnose : Novembre 2017: Le 1er Congrès International d’Hypnose thérapeutique s'ouvre à la Réunion: Le congrès: la Réunion de… https://t.co/WN9KOOFWWJ
Vendredi 24 Novembre - 15:35
Collège d'Hypnose : 30 cas pratiques en hypnose médicale, hypnothérapie et hypnoanalgésie: C'est avec... https://t.co/e6ztHHuVRC https://t.co/7D24XW0il7
Jeudi 21 Septembre - 12:55
Collège d'Hypnose : Alice COHN, EMDR dans le psychotraumatisme, formatrice au CHTIP https://t.co/Z7CKUFogU0
Mardi 19 Septembre - 21:04
Collège d'Hypnose : Négociation d’objectif, recadrage, alliance en hypnose et thérapie brève.: ACTES du... https://t.co/4aEpGjVkY8 https://t.co/bunMM0nNqj
Dimanche 17 Septembre - 09:45
Collège d'Hypnose : Revue Hypnose & Thérapies brèves n°44 THÉRAPIE DU COUPLE DES PARENTS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ANOREXIE L’anorexi…https://t.co/2Vtk99mgNt
Jeudi 14 Septembre - 17:27
Collège d'Hypnose : Nous retrouvons ici cinq auteurs : Yves Doutrelugne, Olivier Cottencin, Julien Betbèze, Luc Isebaert et Dominique M…https://t.co/3hP0hwGGTQ
Jeudi 14 Septembre - 17:26
Collège d'Hypnose : L'interview de Philippe AÏM donnée à RTL Quelques jours après la sortie de son livre "l'hypnose, ça marche vraiment…https://t.co/EJofLIIuj0
Jeudi 14 Septembre - 14:04

La thérapie de soutien du médecin face à un patient déprimé. Dr Pierre CORET

Revue Santé Intégrative 39

Médecin, un métier à risque ! S’il n’est pas bien formé, son écoute, son engagement l’exposent à des souffrances qui peuvent retentir sur sa vie personnelle et sur la relation établie avec le patient.



La thérapie de soutien du médecin face à un patient déprimé. Dr Pierre CORET
LE DOMAINE DU FLOU ARTISTIQUE…

Quand il s'agit de qualifier la dimension de soutien psychologique qu'un médecin doit apporter à un patient déprimé, les termes employés sont souvent très approximatifs. On parle ainsi à tort et à travers de « psychothérapie» ou de « soutien psychologique » sans savoir ce que ces termes recouvrent… Le décret portant sur la protection du titre de psychothérapeute publié au Journal Officiel le 22 mai 2010 n'a rien arrangé à cette confusion puisqu'il a attribué alors aux seuls psychiatres le droit de revendiquer le titre de psychothérapeutes (ce terme ne sera plus employé dans cet article puisqu’il ne recouvre aucun champ de compétence bien défini). C'était là un cadeau bien empoisonné puisque la psychothérapie ne s'apprend pas sur les bancs de l'université. Bon nombre de ceux qui se sont aventurés dans cette voie avec la bénédiction des autorités de tutelle, mais sans en avoir les véritables compétences ont payé très largement de leur personne sous la forme d'angoisses, de dépression, d’alcoolisme ou de suicide… La connaissance de la psychopathologie est notoirement insuffisante dans l’accompagnement psychothérapeutique.

Il faut savoir qu’au sein des professions médicales, en particulier en psychiatrie, on retrouve une très forte consommation d'antidépresseurs, de pair avec un taux d’alcoolisme et de suicide important. La solitude du médecin face à l’immense responsabilité qui lui est confiée l’amène bien trop souvent à l’auto-prescription sans autre forme d’accompagnement !

Si l'on s'étale en tirades infinies sur la fragilité de nos patients, on ne parle guère de la fragilité du médecin dans cet exercice si périlleux et si mal défini que nous qualifierons comme étant "la thérapie de soutien du médecin". C'est en effet dans cet espace qu’il engage son humanité et toute une dimension affective, le plus souvent inconsciente, qui peut le rendre extrêmement vulnérable. Lequel d'entre nous ne s'est-il pas retrouvé complètement épuisé ou très en colère ou insomniaque à la suite d'une journée de consultations, sans réussir à identifier lequel de ses patients l'avait psychologiquement "contaminé" ?

LA FOLIE C'EST CONTAGIEUX !

S’il n'y prend garde et poussé par une générosité qui tient à sa vocation de sauveur, un médecin peut ouvrir son propre espace intérieur à un patient qui s’empressera d’y déposer tout l'insupportable (la souffrance qui l’habite à son insu) de sa dépression. Il se trouvera alors vampirisé de son énergie vitale… à son insu ! Pour autant, il ne s'agit pas de tomber dans l'excès inverse qui serait de s'enfermer dans une tour d'ivoire sans rien laisser passer de son humanité. Se rigidifier dans une écoute très désaffectisée d’un patient mis à distance amène certes une protection, mais rend totalement inefficace la thérapie de soutien qui correspond à la dimension humaine de notre travail.

On voit donc à quel point cette thérapie de soutien est d’un maniement bien délicat et il est injuste de la laisser dans ce flou, surtout quand on sait qu’il s’agit d’un facteur déterminant dans le pronostic de toute dépression.

NOS ÉTATS D’ÂME…

Le fameux psychiatre Jean Delay nous donne de l'humeur une belle définition : « C'est la disposition affective fondamentale qui donne à chacun de nos états d'âme une coloration agréable ou désagréable. » À l'heure où nous n'en finissons plus de classifier, catégoriser, hiérarchiser, étalonner et numériser les différentes formes de dépression (je fais bien sûr référence au DSM-5), il peut sembler incongru de parler d'états d'âme alors que ce terme d'âme ne connaît aucune définition scientifique qui permettrait une quelconque mesure ou quantification… Et pourtant, c'est, me semble-t-il, le seul terme qui nous ramène à une dimension humaine pour comprendre et accompagner un patient dans cette plongée si douloureuse au cœur de son intériorité.

En me gardant bien de rentrer dans un débat théologico-philosophique sur la notion d'âme, je soulignerai seulement qu'elle renvoie à cette dimension de transcendance qui habite tout être humain et qui lui permet d'être animé (en latin, l'âme, c'est l'"anima"). Or, ce qui caractérise le mammifère humain par rapport aux autres mammifères, c’est son insatiable curiosité et sa propension à toujours vouloir dépasser les limites du connu jusqu'à transcender les affres de sa propre réalité pour satisfaire à cet incoercible besoin. C’est cela qui l’anime ! Certains se livrent à de vertigineuses prouesses très risquées dans le monde extérieur pour tenter de repousser chaque fois un peu plus leurs limites et ouvrir le chemin vers de nouveaux horizons de connaissances. Si ces aventures peuvent être fascinantes et parfois très profitables à la communauté humaine, elles ne comblent pas pour autant le besoin d’une autre aventure, intérieure cette fois, à la découverte de soi-même et de ses potentialités.

« CONNAIS TOI TOI-MÊME ! »

Ainsi, à l’horizontalité du besoin d’aller toujours plus loin dans la connaissance du monde extérieur et de la matière dont nous sommes faits, répond la verticalité de cet autre besoin de connaissance de notre monde intérieur et de tout ce qui nous fonde dans notre humanité. Un être humain qui ne serait pas parvenu à trouver le juste équilibre pour lui entre sa dimension d’immanence et sa dimension de transcendance risque de se trouver tôt ou tard face au vertige du néant qui peut le conduire bien vite à la dépression… Ce juste équilibre n’est malheureusement jamais acquis définitivement et correspond à une quête. En fonction des croyances et des potentialités de chacun, c'est cette quête qui permet de se verticaliser et d'utiliser à bon escient son énergie vitale pour donner sens à son existence. Or, il faut bien reconnaître que notre monde, victime d’un scientisme effréné, tient trop souvent pour méprisable tout ce qui a trait aux valeurs de transcendance…Ce sont pourtant ces dernières qui apportent ces moments de bonheur où le temps semble suspendu et où l'on se trouve dans un état d'harmonie avec soi-même et avec l'environnement. C'est là que se trouve la motivation fondamentale qui permet à chacun d'être animé psychologiquement. N’est-ce pas là où commence le vrai processus de guérison de la dépression ?

L’ÊTRE HUMAIN EST UNE BÊTE DE SENS !


Contrairement à ce que pourraient nous enseigner certains tenants d’une théorie freudienne un peu caricaturale, je ne crois pas que l’homme soit une bête de sexe, mais bien plutôt une bête de sens ! C’est ainsi que tout être humain qui s’engage dans cette quête de sens verra se réactualiser dans le processus psychothérapeutique toutes les situations qui, du tréfonds de lui-même, ont pu être vécues comme insensées. D'où cette propension à reproduire continuellement les mêmes erreurs dans une tentative désespérée de donner du sens à des situations qui ont été vécues comme insensées. Il est intolérable de conserver en soi de l'insensé, aussi faut-il tout tenter pour enfin apporter un éclairage, une compréhension qui puisse permettre d’intégrer et de dépasser l’insupportable en soi.


Au centre le patient. Edito du Dr Philippe Tournesac
La médecine individualisée progresse en théorie, mais nous avons encore beaucoup de retard à combler pour passer à la pratique. Dire que les êtres humains sont différents les uns des autres peut sembler une lapalissade, pourtant la plupart des protocoles de soins sont établis sur des groupes d’individus de taille limitée, non représentatifs de l’ensemble de la population. La posologie de n’importe quel médicament en France est rédigée pour des individus de type caucasien; cela fait mieux que de dire blanc occidental !

La mitochondrie. Dr Philippe TOURNESAC
La mitochondrie est avant tout une centrale de production d’énergie. Son dysfonctionnement intervient dans la plupart des processus de vieillissement, la fatigue, les cancers et les maladies cardiovasculaires. Les mitochondries sont des organites situés dans nos cellules. Elles sont responsables de la production d’ATP, principale source d’énergie de la cellule. Ces centrales de production d’énergie disposent de leur propre ADN.

La TAT (Tapas Acupressure Technique) une technique psychothérapeutique à découvrir
À l'occasion de sa venue en France, à l'île de Houat, voici une interview de Tapas Fleming, la créatrice de cette nouvelle technique psychothérapeutique.
L'interview est menée par Alain Gourhant. Alain Gourhant : D'abord qui êtes-vous ? Comment aimeriez-vous vous présenter à un public français qui ne vous connaît pas bien ? Tapas Flemming : Chaleureuses salutations ! Je suis Tapas Fleming, une acupunctrice en Californie.

Où en sommes-nous aujourd’hui femmes et hommes de notre sexualité ?
Par Jacques SALOMÉ - Psychosociologue. Tout d’abord dire qu’il y a au moins deux sexualités celle des femmes et celle des hommes ! Celle des femmes me paraît aujourd’hui en expansion, dans le sens où les femmes n’hésitent pas à se montrer désirantes et demandantes. Qu’elles témoignent de leur appétence sexuelle avec une plus grande liberté que les femmes de mes premières amours.

États altérés de conscience : psychose, au delà d’Alfred Hitchcok
Dr Jean-Michel ISSARTEL. Dans le langage courant, les mots délire, bipolaire et psychose sont utilisés abusivement et banalisés. Dommage, car la pathologie bipolaire et psychotique recouvre une réalité médicale grave, qu’il faut savoir dépister très vite. ean-Paul 22 ans, vient consulter pour la première fois un médecin, accompagné de son frère. Il entre dans mon cabinet et je lui propose de s’installer dans un fauteuil. Il préfère s’allonger par terre et commence immédiatement le discours suivant: « je vais écrire au Président Chirac pour lui expliquer comment mener la politique… ».

Changeons de niveau de conscience. Dr Nathalie Geetha BABOURAJ
Rencontre avec une scientifique qui s’interroge sur la conscience et ses impacts sur les mécanismes de guérion. L’apport de la philosophie indienne dans les états modifiés de conscience. Interview de Shamini Jain, psychoneuroimmunologiste, professeur adjointe dans le département de psychiatrie à l’Université de Californie, San Diego, et chercheuse à l’Institut Samueli. Deux mois chez les Américains. Pour découvrir comment la médecine intégrative se développe sur le terrain, au-delà de la documentation scientifique qui abonde de plus en plus dans les moteurs de recherche tel que Pubmed.

Les hallucinogènes. Dr Philippe TOURNESAC
Leurs effets sur la conscience sont faciles à constater. Les effets bénéfiques sont relatifs quand on les compare aux risques sur la santé neurologique et psychique. L'emploi de drogues hallucinogènes remonte à l’histoire de l’humanité en de nombreux points de notre globe ; l'homme a utilisé des substances – naturelles, puis synthétiques – capables de modifier son état de conscience, pour s’extraire de la réalité, en changer la perception dans un but thérapeutique, ludique ou créatif.

Drôle de voyage en Mongolie en état modifié de conscience. Alain GOURHANT
Quand René un jour m'a téléphoné pour me raconter son voyage en Mongolie, juste au moment où je me demandais ce que j'allais écrire pour le dossier États modifiés de conscience, mon sang n'a fait qu'un tour : c'était une extraordinaire synchronicité ; son voyage à travers l'iris de l'oeil des gens qu'il a rencontrés là-bas, ce voyage, en sa poésie limpide, dans une autre dimension de notre connaissance, est bien plus convainquant que n'importe discours intellectuel sur cette possibilité de notre conscience humaine, quand elle tourne d'un cran sur son axe, de se modifier et de visiter d'autres dimensions.

États modifiés de conscience. Rencontre avec le Dr Jean-Jacques Charbonier
Par Estelle GUERVEN Revue Santé Intégrative 39 Le docteur Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste-réanimateur. Il exerce son métier depuis vingt-cinq ans. Membre de la Société Française de Réanimation, membre d’honneur du Centre d’Etude des Expériences de Mort Imminente, membre du Centre National d’Etude de Recherche et d’Information sur la Conscience (CNERIC), conférencier et auteur de plusieurs livres sur les états de conscience modifiée, il a dirigé deux thèses de doctorat en médecine sur les expériences de mort imminente (Hôpital Bichat à Paris et CHU de Reims).

Méditation de pleine conscience. Pr Corinne ISNARD BAGNIS
EN QUOI CONSISTE LAMPC ? La Méditation de pleine conscience dans l’école de Jon Kabat Zinn est un entraînement du mental inspiré des traditions méditatives ancestrales pour la plupart orientales, mais laïcisées pour être rendues accessibles à tous. Le principe est de porter son attention de façon délibérée et avec bienveillance, sur différents objets de méditation (les sensations du corps, la respiration, les pensées, les émotions, les sons…). En pratique, les exercices de méditation sont réalisés en groupe au cours de séances collectives qui s’accompagnent de périodes d’échanges et d’enseignement.

De l’utilisation thérapeutique de la frontière entre veille et sommeil
Le Rêve Eveillé Libre est une technique de psychothérapie brève, réalisée entre la veille et l’endormissement où « les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d'eux » (René Char). LA CURE DE RÊVE ÉVEILLÉ : POUR QUOI FAIRE ? Dissiper les souffrances, positiver les ressentis négatifs et tout particulièrement les plus délétères, ceux qui sont enfouis dans l’inconscient.

L’hypnose en unité de soins palliatifs. Dr Jean BECCHIO
L’hypnose est un outil thérapeutique très utile et bien accepté par les patients et le personnel soignant dans cet univers si particulier que sont les soins palliatifs. Notre petite unité de soins palliatifs est un ensemble de dix chambres individuelles. Notre journée commence par la réunion du matin où je sélectionne les patients chez lesquels il serait judicieux d‘utiliser l’hypnose. Ce matin, je note deux noms sur ma fiche de prè-sélection : Maria et Fassassi. Maria souffre de douleurs abdominales intermittentes, mal calmées par la morphine et les antispasmodiques. Je consulte son dossier.

La conscience sophronique. Alain GIRAUD
Bien dans son corps… bien dans sa tête… bien dans sa vie. La sophrologie, la méditation, la cohérence cardiaque peuvent efficacement renforcer votre traitement ou simplement contribuer à votre bien-être, à votre développement personnel, à l’optimisation de vos performances sportives. Elles n’ont pas de prétention médicale ni vocation à remplacer un traitement ou un suivi psychologique. Mais avant d’aborder les différents états de conscience en sophrologie et plus particulièrement l’état « sophro-liminal », il nous faut un instant revenir sur le terme de conscience et sur l’objectif de la sophrologie.

Quels sont les effets avérés de la bromélaïne ?
Par Emmanuel BARRAT, Docteur es Sciences en Physiologie des Organismes La bromélaïne est traditionnellement utilisée depuis des centaines d’années en Amérique du Sud. Utilisée en Europe depuis les années 60, de nombreux scientifiques ont étudié l’intérêt de cet extrait de fruit. Quels bénéfices est-on en droit d’attendre ? QU’EST-CE QUE LA BROMÉLAÏNE ? Le terme de bromélaïne désigne un extrait aqueux d’ananas (fruit ou tige) contenant un mélange d’enzymes protéolytiques. Ces extraits contiennent également du calcium organique et d’autres substances co-extraites (peroxydases, phosphatase acide, inhibiteurs de protéase…). Notons que certains utilisent le terme bromélaïne pour désigner uniquement les enzymes protéolytiques.

Discrimination et santé publique.Dr Philippe Tournesac
Actualités pathologies neurofonctionnelles. Du 19 au 23 mars 2014, 400 professionnels et patients se sont retrouvés à San Francisco au congrès biannuel mondial du syndrome de fatigue chronique. Ils ont pu discuter des dernières avancées de la recherche biomédicale et comportementale sur le diagnostic, la pathophysiologie, la génétique et le traitement du syndrome de fatigue chronique.Des dysfonctions cérébrales particulières à la maladie sont maintenant bien établies. Des carences, des variations biochimiques de biomarqueurs sont de mieux en mieux mis en évidence.

Fatigue chronique: les perspectives thérapeutiques. Dr Philippe Tournesac
Une fois la phase diagnostic aboutie, que faire ? MÉDICAMENTS ET SYMPTÔMES. Il n’existe pas de médicaments ayant une indication pour traiter le syndrome de fatigue chronique. Ils peuvent toutefois avoir des indications symptomatiques pour les troubles digestifs, la douleur, le sommeil, les variations du rythme cardiaque, une chute de tension, l’intolérance à la position debout… Malheureusement cette approche symptomatique a peu ou pas d’impact sur la fatigue et la fatigabilité. Cela permet d’apporter plus de confort et de rendre la vie plus tolérable.

Les tendinites chez le basketteur. Jean-Romain FOY
Exemple d'un basketteur professionnel. Jean-Romain FOY, préparateur physique & manager du CIPPSPORT, il a collaboré avec Alain Weisz (ex coach de l'équipe de France de basket) dans le suivi de basketteurs professionnels (HTV pro A). Florent Tortosa est un ancien basketteur du HTV pro A et de l'équipe de France espoir coaché par le CIPPSPORT. Bonjour Florent, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? Florent Tortosa : j'ai 24 ans et je suis basketteur pro depuis 5 ans maintenant.



Rédigé le 18/06/2014 modifié le 28/10/2016

Marion CHERVY
Rédactrice de Psychothérapie.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Pourquoi une Psychothérapie ? | Guide des Psychothérapies | Annuaires Psychothérapeutes | Livres Psychothérapie | Formations en Psychothérapie | Pathologies | Trouver | Revue de Presse | Vidéos | Psy du Moi(s) | Histoire du Moi(s)



Hypnose à Paris

Liste de liens