Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche

Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…







Collège d'Hypnose : 1er Colloque annuel de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves: La relation thérapeutique: Dimanche 3 Décembre 2017… https://t.co/j1jZ3zncm3
Vendredi 24 Novembre - 16:35
Collège d'Hypnose : Novembre 2017: Le 1er Congrès International d’Hypnose thérapeutique s'ouvre à la Réunion: Le congrès: la Réunion de… https://t.co/WN9KOOFWWJ
Vendredi 24 Novembre - 15:35
Collège d'Hypnose : 30 cas pratiques en hypnose médicale, hypnothérapie et hypnoanalgésie: C'est avec... https://t.co/e6ztHHuVRC https://t.co/7D24XW0il7
Jeudi 21 Septembre - 12:55
Collège d'Hypnose : Alice COHN, EMDR dans le psychotraumatisme, formatrice au CHTIP https://t.co/Z7CKUFogU0
Mardi 19 Septembre - 21:04
Collège d'Hypnose : Négociation d’objectif, recadrage, alliance en hypnose et thérapie brève.: ACTES du... https://t.co/4aEpGjVkY8 https://t.co/bunMM0nNqj
Dimanche 17 Septembre - 09:45
Collège d'Hypnose : Revue Hypnose & Thérapies brèves n°44 THÉRAPIE DU COUPLE DES PARENTS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ANOREXIE L’anorexi…https://t.co/2Vtk99mgNt
Jeudi 14 Septembre - 17:27
Collège d'Hypnose : Nous retrouvons ici cinq auteurs : Yves Doutrelugne, Olivier Cottencin, Julien Betbèze, Luc Isebaert et Dominique M…https://t.co/3hP0hwGGTQ
Jeudi 14 Septembre - 17:26
Collège d'Hypnose : L'interview de Philippe AÏM donnée à RTL Quelques jours après la sortie de son livre "l'hypnose, ça marche vraiment…https://t.co/EJofLIIuj0
Jeudi 14 Septembre - 14:04

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER

Conte d’origine française, La Belle et la Bête est très connu outre Atlantique. Marilia Baker, thérapeute brésilienne vivant en Arizona, nous montre comment il peut être richement utilisé en thérapie de couple. Revue Hypnose & Thérapies Brèves



La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
L’enfance croit ce qu’on lui raconte et ne le met pas en doute. Elle croit qu’une rose qu’on cueille peut attirer des drames dans une famille. Elle croit que les mains d’une bête humaine qui tue se mettent à fumer et que cette bête en a honte lorsqu’une jeune fille habite sa maison. Elle croit mille autres choses bien naïves. C’est un peu de cette naïveté que je vous demande et, pour nous porter chance à tous, laissez- moi vous dire quatre mots magiques, véritable « sésame ouvre-toi » de l’enfance : « Il était une fois… » Jean Cocteau, La Belle et la Bête (1946)


Le conte classique La Belle et la Bête est l’un de mes favoris depuis mon enfance brésilienne vécue à São Paulo. Au fil des ans, il a pris pour moi un intérêt professionnel quand j’ai commencé à étudier la thérapie de couple et à faire l’expérience dans la vie réelle des complexités des relations de la vie conjugale. Bien des fois je suis revenue au conte et à ses multiples versions ou formes. Au long des années, La Belle et la Bête a été pour moi une source riche d’inspiration et de pensées profondes, particulièrement depuis que je vis pour la première fois lors de ma jeunesse le chef d’oeuvre surréaliste de Jean Cocteau. De plus, au long de ma vie professionnelle, j’ai porté un intérêt scientifique et éprouvé une curiosité respectueuse pour apprendre comment deux êtres humains – deux individus – sont lancés ensemble comme compagnons de cheminement existentiel. J’ai été témoin chez mes clients, et j’ai expérimenté dans ma vie personnelle les vicissitudes et les plaisirs de « devenir un couple ». Et j’ai été émerveillée d’observer comment les couples construisent leurs chemins à deux, et comment ils font en sorte que les choses produisent, comme par magie, un véritable « sésame ouvre-toi » de la vie adulte. Observer leurs projets de vie, ensemble et séparément, leurs styles de collaboration et leur complicité amoureuse, me fascine : les complexités de leurs rapports, les lignes sinueuses de leur développement et leur évolution psychologique comme êtres humains – séparés et ensemble – sous l’aegis du mariage ou d’une relation permanente.

UN INTÉRÊT TRANSCULTUREL

L’histoire de La Belle et la Bête m’a été très utile dans mon travail de psychothérapeute, dans le monde multiculturel où je vis ici en Arizona (Nord-américains d’ethnies variées, Anglo-saxons, Mexicains, Mexicains-américains, Européens, Brésiliens), car son thème est une métaphore universelle, un archétype très puissant qui, en tant que tel, pénètre au plus profond de la psyché humaine, quelle que soit sa culture. C’est un bon outil pour éduquer les jeunes couples lors de la phase pré-matrimoniale, et il est aussi très utile comme illustration pour les couples embourbés dans la lutte pour le pouvoir. Le récit et son expression amplifiée sur l’écran sont multidimensionnels dans leurs applications avec les couples vivant n’importe quelle autre phase de leur cycle de vie ou d’évolution psychologique, quelle que soit l’ethnie, l’orientation sexuelle ou la culture dont ils proviennent. Je l’ai aussi suggéré comme instrument heuristique, éducatif, lors de mes ateliers d’entraînement thérapeutique dans les pays où j’ai enseigné. Métaphores, contes de fées et histoires populaires traditionnelles peuvent être utilisés pour démontrer un point, dévier la résistance et faciliter la croissance psychologique. L’utilisation de la psychologie archétypale en hypnothérapie et en thérapie brève engendre des interventions concises, précises, qui vont droit au but. Voilà ma croyance profonde comme thérapeute éricksonienne, qui profite du point de vue junguien, archétypal.

Mon intérêt professionnel pour le cheminement existentiel à deux vient aussi de ma propre expérience de couple transculturel et international, durant les 44 dernières années ; je suis brésilienne et mon mari est du Kansas. Au cours de ces quatre décades j’ai eu « bien des couples à l’intérieur de mon couple ». C’est-à-dire que j’ai vécu, et continue jour après jour et avec mon mari, à faire l’expérience de la croissance psychologique caractéristique du « voyage au long d’un sentier de développement »1. L’idée de plusieurs mariages à l’intérieur d’un seul mariage est basée sur les concepts développés par les psychologues californiens Ellyn Bader et Peter Pearson qui illustrent la manière dont un couple passe par de multiples étapes normales et naturelles de croissance psychologiques tout au long du cheminement à deux. Leur perception profonde du fait que les étapes de développement psychologique dans le couple ressemblent à, ou semblent être une réplique de la « naissance psychologique et de l’évolution du bébé humain » est pour moi fascinante et m’a été extrêmement utile dans mon travail.

LES 5 ÉTAPES DU COUPLE


Selon leur modèle, qui se distingue par le fait qu’il met l’accent sur les chemins et les défis qu’affrontent tous les couples, il y a cinq étapes de base :
- 1) Le lien émotif exclusif ou symbiose : c’est la phase romantique, d’unité totale, une phase de fondation qui prépare la dyade aux impasses ou crises de croissance qui viendront ;
- 2) La différenciation : c’est la phase où l’on gère l’anxiété produite par les différences qui émergent, par force, des luttes salutaires de chacun pour s’individualiser ;
- 3) L’exploration : on s’éloigne psychologiquement et concrètement des pressions du lien émotif exclusif pour gérer l’anxiété produite par les différences et on explore progressivement son individualité comme personne indépendante ;
- 4) La reconnexion ou rapprochement : on apprend à naviguer de manière salutaire à travers les fluctuations - les mouvements et les règles du va et vient - qui prévalent dans l’intimité. A partir de là émerge la sensation plus consciente du « nous sommes nous », cependant comme deux individus indépendants, avec des frontières et des limites salutaires ; et finalement ;
- 5) La synergie : quand le couple atteint un niveau d’autonomie et de plénitude, c’est-à-dire qu’il acquiert l’individualité au sein de la dyade et se déplace librement entre l’indépendance du « je suis moi » et « nous sommes tous les deux », simultanément. Comme le stipulent les auteurs, « une profonde et abondante intimité, une vulnérabilité et un soutien émotif » émergent de manière sûre à l’intérieur de la dyade.

LE CONTE

Le conte intitulé La Belle et la Bête date des débuts de la Révolution industrielle, au XVIIIe siècle. Il se base sur une histoire bien plus ancienne, celle de Cupidon et Psyché, transformée à travers les siècles, existant dans les traditions populaires d’Afrique du Nord, mais aussi dans la mythologie gréco-romaine, reprise par Apulée, auteur nord-africain, citoyen romain, vers 170 avant Jésus-Christ, dans ses Métamorphoses (L’Ane d’Or). Du point de vue conceptuel – face à la multiplicité des cultures chez les humains – il faut dire que je suis consciente de la constante transfertilisation des idées, des thèmes, des motifs et de l’évolution culturelle dans les récits. Apulée, par exemple, naquit à Madaurus, colonie romaine, connue aujourd’hui sous le nom de M’Daourouch en Algérie. Ses grands voyages à travers tout le monde gréco-romain méditerranéen, ses études de philosophie, de littérature et religion, outre son initiation comme « prêtre d’Esculape », tout cela me fait penser à lui comme s’il était parmi nous, comme un médecin/psychothérapeute, un guérisseur, un « conteur », et comme un profond connaisseur de l’art et de la science de l’hypnose.

Dans La Belle et la Bête, il s’agit de la transformation et de la transcendance à travers le processus de l’auto-connaissance, de l’altruisme, de la capacité morale et éthique et du dialogue conscient entre deux personnes. Il aborde les vicissitudes du fait de vivre en relation permanente. Il révèle l’apparition, la formation et l’évolution de la conscience. C’est, essentiellement, un éveil de la Conscience. Il se présente à nous avec les étapes du développement vers l’autonomie et l’individuation, et nous instruit sur le pouvoir de transformation de l’amour engagé, tandis qu’il atteint les profondeurs et les racines de notre âme. Comme je l’ai déjà mentionné, la connaissance des énergies archétypiques qui agissent dans le processus d « être et vivre en couple » pourra faciliter des interventions cliniques concises, précises et élégamment taillées sur mesure.

L’histoire intitulée La Belle et la Bête fut écrite à l’origine en France par Madame Gabrielle-Suzanne Barbot de Villeneuve (1695-1755), dont la vaste production littéraire était amplement reconnue à son époque. Elle apparut pour la première fois dans la collection Les Contes marins et la jeune Américaine en 1740. L’élément qui fait le lien dans ce titre est l’allusion aux contes narrés par une vieille et sage institutrice à une jeune fille en âge de se marier, au cours d’un voyage à travers l’Atlantique pour aller s’établir en Amérique. Nous pouvons sentir la présence du conteur Apulée dans ce voyage, traversant d’autres mers vers le Nouveau Monde, en compagnie de la vieille et sage institutrice. Aujourd’hui, au vingt-et-unième siècle, c’est moi, Marilia, thérapeute de couples, « la vieille et sage institutrice », « la conteuse d’histoires » experte en hypnose, traversant des continents, celle qui initie les jeunes garçons et filles aux connaissances et talents nécessaires à la vie en couple.



MARILIA BAKER Thérapeute de couple et de famille brésillienne, établie en Arizona depuis 1982. Membre du Comité de Redaction de la Erickson Foundation Newsletter depuis 2000. Membre fondatrice de deux Instituts Erickson au Brésil et du Phoenix Institute of Ericksonian Therapy en Arizona. Formatrice et conférencière invitée du Centro Ericksoniano de México. Auteur du livre Hommage à Elizabeth Moore Erickson(Satas, 2006).


La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
LANCER LES NÉCESSAIRES DÉBATS - Dr Thierry Servillat
Ça y est, les temps ont changé : l’hypnose – au moins la chirurgicale – entre dans tous les hôpitaux ou presque, et de nombreuses cliniques s’y mettent. Et en « ville », comme on dit, de plus en plus de thérapeutes brefs utilisent l’hypnose, consciemment ou non. Une sorte de consensus s’installe, renforcé par l’avis plutôt favorable récemment émis par l’Académie de Médecine.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
LA BELLE ET LA BÊTE - Marilia BAKER
S’IMPLIQUER À DEUX. Conte d’origine française, La Belle et la Bête est très connu outre Atlantique. Marilia Baker, thérapeute brésilienne vivant en Arizona, nous montre comment il peut être richement utilisé en thérapie de couple.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
ÊTRE THÉRAPEUTE - Jean-Philippe VERON.
UN FILM D’ERREURS EN 3D Ostéopathe devenu psychologue, Jean-Philippe Veron aborde sous trois angles comment l’erreur fait partie intégrante de la vie de thérapeute. Sur le mode de l’humour, une question éthique centrale est posée. Un texte publié avec l’accord de l’association Paradoxes.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
LES COULEURS DU PLAISIR - Joëlle MIGNOT
PORTES VERS LE SUBLIME Fine connaisseuse de l’utilisation de l’hypnose en sexologie, Joëlle Mignot développe les connexions intimes entre couleurs et accès à l’un des grands plaisirs de la vie. Pour une hypnose subtile qui nous redit que le sexe est une relation créative.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
HYPNOSE ET NEUROSCIENCES - Dr Luc FARCY et Dr Adrien LORETTE
UN DIALOGUE FRUCTUEUX ET SÉCURISANT Fini le temps où le clinicien ne pouvait appréhender les neurosciences que sous l’angle d’une fascination bien souvent stérile et d’ailleurs généralement temporaire ou intermittente. Une nouvelle manière de voir est présentée ici, où le clinicien peut trouver dans les résultats des chercheurs des résonances de sa pratique quotidienne qui vont le rassurer et stimuler sa créativité.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
Petites poucettes - Dr Thierry SERVILLAT
Printemps 2013, France, un jeune philosophe de 83 ans est en tête des ventes avec un essai1 écrit pour « ce nouvel écolier, cette jeune étudiante » d’aujourd’hui, qui – c’est « une des plus fortes ruptures de l’histoire depuis le néolithique »- habitent la ville tout en s’efforçant de ne pas polluer, vivent dans un « monde plein » de presque 7 milliards d’individus, et qui peuvent en moyenne espérer atteindre l’âge de 80 ans. A peu près l’âge de l’auteur justement.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
« Encore heureux ! » Dr Stefano COLOMBO
Frédéric ne possède ni voiture, ni moto. Encore heureux d’avoir un vélo, se console t-il en l’enfourchant pour se diriger vers la forêt toute proche. Il a une profonde envie de se remplir les poumons des parfums des arbres et du sous-bois.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
Avancées et limites - Antoine BIOY
Nous commençons cette rubrique par deux jolies publications françaises. Citons d’abord celle de Patrick Catoire et al. qui étudient le transfert d’embryons avec une préparation incluant l’hypnose par rapport à une préparation standard (médicament et relaxation). Ils montrent l’absence de différence tant sur le niveau d’anxiété, que sur le ratio de naissance.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
Hypnose musicale DE BACH À DEBUSSY - Dr Stephane OTTIN PECCHIO
En présentant aux congrès de Brème et de Strasbourg les processus hypnotiques que l’on trouve dans les oeuvres de Bach et Debussy, j’ai associé deux compositeurs qui, à première vue, s’opposent.
La musique de J-S. Bach, comme toute la musique baroque, exerce un effet apaisant.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
Le Certificat d'Hypnose Clinique - Dr Patrick BELLET
UN ENJEU PROFESSIONNEL POUR LA CFHTB !
Nous sommes à un moment clé de notre développement. Le 8ème Forum à Strasbourg a marqué une évolution européenne de notre travail, 2015 à Paris verra son exposition internationale.
En 1996, la CFHTB s’est créée à partir d’une prise en considération de notre identité et de sa spécificité. Simple, simplissime même !
Les différents « acteurs » francophones étaient dispersés, sans contacts les uns avec les autres, aucune structure ne les réunissait et pourtant les potentialités existaient. Isolées.

La Belle et la Bête. S’impliquer à deux. Thérapie de Couple. Marilia BAKER
TERRA HYPNOSIA - Dr Dominique MEGGLÉ Conférence donnée au VIII° Forum de la CFHTB à Strasbourg le 18 mai 2013
LES VIEILLES CARTES SONT PRÉCIEUSES
Dans un style de plus en plus affirmé, Dominique Megglé proclame ses convictions sur ce qui lui paraît essentiel de l’hypnose thérapeutique. En reparcourant le travail d’Erickson qu’il vit lui-même dans son propre voyage vital. Avec lui, HYPNOSE & Thérapies brèves est heureuse de lancer le débat !



Rédigé le 30/09/2013 modifié le 30/09/2013






Nouveau commentaire :

Pourquoi une Psychothérapie ? | Guide des Psychothérapies | Annuaires Psychothérapeutes | Livres Psychothérapie | Formations en Psychothérapie | Pathologies | Trouver | Revue de Presse | Vidéos | Psy du Moi(s) | Histoire du Moi(s)



Hypnose à Paris

Liste de liens