Psychotherapie, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Thérapie Brève, Paris, Marseille, Formation
Recherche

Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…







Collège d'Hypnose : Le ventre, grenier à émotions. Une suggestion Par le Dr Jean DENIS, médecin attaché au service de Dermatologie du C… https://t.co/a6X2lPjxM9
Vendredi 10 Août - 18:41
Collège d'Hypnose : hypnose_hypnose | Apports de l’hypnose en consultations prénatales. Mélina SINGER Par Mélina SINGER, Sage-femme à l… https://t.co/xYsjN82G5p
Vendredi 10 Août - 12:31
Collège d'Hypnose : Etre là, sous la direction du Dr Marc Galy. Compte rendu par Sophie COHEN. Revue Hypnose & Thérapies brèves n°4… https://t.co/UX5fUG5TeK
Vendredi 10 Août - 10:11
Collège d'Hypnose : Merci, au revoir. Dr Adrian Chaboche Revue Hypnose & Thérapies brèves n°49 Cher lecteur, Si dans le précédent n… https://t.co/IpCzFDpmvv
Vendredi 10 Août - 10:01
Collège d'Hypnose : A deux mains dans la neige. Sophie COHEN et Véronique BONNET Revue Hypnose & Thérapies Brèves n°49 La neige fra… https://t.co/E1YHdysgFn
Jeudi 9 Août - 21:13
Collège d'Hypnose : Accouchement personnel maison: Sortir des violences obstétricales C’est à partir de son expérience professionnelle… https://t.co/HUCywAFTlT
Jeudi 9 Août - 21:13
Collège d'Hypnose : Troubles des apprentissages: Mémoire, émotion et neurosciences Par Amer SAFIEDDINE. Revue Hypnose & Thérapies B… https://t.co/6mhq7e6zLR
Jeudi 9 Août - 21:13
Collège d'Hypnose : « Si j’avais su... ».Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 49 Revue Hypnose & Thérapies brèves… https://t.co/Xpv4lICJ8T
Mardi 7 Août - 17:10

Hypnose: le pouvoir des odeurs. Dr Dina ROBERTS

Revue Hypnose & Thérapies brèves n°49



Hypnose: le pouvoir des odeurs. Dr Dina ROBERTS
Pourquoi ne pas plus utiliser l’odorat en hypnose ? Alors que nous nous appuyons sur les images, les sons, les sensations cé- nesthésiques, nous délaissons plus sou- vent les odeurs et les goûts (qui dépen- dent directement de l’odorat). Nous ou- blions ainsi fréquemment deux de nos cinq sens, alors qu’ils offrent un accès direct à la mémoire et aux émotions et pourraient donc être particulièrement intéressants pour notre pratique.

Comme le décrit si justement Proust avec l’épisode de la madeleine : « Quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édi- fice immense du souvenir. »

Les chercheurs ont depuis prouvé cette intuition : la mémoire olfactive résiste plus au temps que les mémoires associées aux autres sens. Les odeurs per- mettent de retrouver des souvenirs auto- biographiques plus anciens que les images (Chu & Downes, 2002). Elles permettentaux sujets d’accéder à des souvenirs auxquels ils n’avaient jamais fait référence auparavant, et avec une plus grande com- posante émotionnelle. Ce lien particulier de l’olfaction avec la mémoire émotionnelle n’est pas étonnant lorsque l’on s’intéresse à l’anatomie du circuit olfactif. En effet, l’information olfactive est d’abord traitée par le système limbique (dont l’amygdale et l’hippocampe), ou cerveau reptilien, central pour les émotions et la mémoire, avant d’accéder au cortex supérieur, et devenir consciente. C’est le seul sens ayant cette particularité. En réaction à une odeur, nous allons d’abord avoir une réaction hédonique (lui attribuer un caractère plaisant ou désagréable), puis celle-ci va évoquer des souvenirs, et seulement ensuite elle pourra éventuellement être nommée.

C’est un sens qui est d’abord un déclencheur émotionnel.Les parfumeurs utilisent parfois directement le pouvoir évocateur des odeurs lors de la création d’un parfum. La proposition de convoquer des souvenirs peut même de- venir explicite. Pamela Roberts, alors di- rectrice de création chez l’Artisan Parfumeur, a par exemple participé à la création d’un coffret nommé « Je me souviens ». Huit odeurs étaient recomposées pour réveiller le souvenir de moments de l’enfance : « Le baiser du soir », associant l’odeur du rouge à lèvres et de la poudre, pour rappeler à chacun l’odeur de sa mère maquillée et prête à sortir, « Histoire de linge », évoquant l’odeur de vapeur de la buanderie, « C’est la rentrée » rappelant la trousse d’écolier avec des odeurs de cuir, de crayons noirs...




Rédigé le 10/08/2018 modifié le 10/08/2018

Laurence ADJADJ
Dirige le Cabinet d'Hypnose, EMDR-IMO de Marseille. Présidente de l'Institut de Formation en... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Art-Thérapie | Coaching | EMDR | Gestalt Thérapie | Hypnose | IMO-Intégration Mouvements Oculaires | Musicothérapie | Psychanalyse | Relaxation | Sexothérapie | Sophrologie | Sophro-Analyse | PNL



Hypnose à Paris

Thérapeute EMDR-IMO, thérapeute en Hypnose, Sophrothérapeute, Psychothérapeute Paris 75011,75012, Nantes, Rennes, Therapie Breve Paris MarseilleHypnose, EMDR-IMO et Therapies Breves Marseille